Laurent Boissonade : «J’ai préféré sauter dans le train plutôt que de le voir passer»