Depuis Toulouse, CLS garde un œil sur la planète avec des balises connectées