Comet lève 2 millions d’euros pour connecter les grands groupes aux développeurs freelances